Émilie Thuillier Mairesse d'Ahuntsic-Cartierville, projet Montréal
Émilie Thuillier (Archives jdv)

Il y a deux ans, Ahuntsic-Cartierville, à l’instar d’autres arrondissements et de la mairie de la Ville-centre, se retrouvait avec une nouvelle direction sur l’échiquier politique municipale de la métropole québécoise.

Confiné dans son rôle d’opposition, Projet Montréal balayait une bonne partie du territoire montréalais, occupé par l’administration de l’omniprésent maire Denis Coderre, qui, dit-on, piaffe d’impatience dans le coin droit du ring pour revenir en politique active.

Alors conseillère municipale du district Ahuntsic, Émilie Thuillier misait juste à l’élection de 2017 en briguant la mairie de l’arrondissement. Une belle victoire contre le candidat de l’équipe Denis Coderre, Harout Chitilian.

Deux ans plus tard et à deux ans du prochain rendez-vous électoral, journaldesvoisins.com s’est entretenu avec la mairesse de l’arrondissement, partisane de la consultation et du développement durable, qui aime son métier «à la folie».

 Bilan tout en consultations

Question de marquer le coup,  la mairesse de Montréal, Valérie Plante, a fait une incursion dans l’arrondissement en milieu de semaine.

« On a souligné ces deux ans avec Mme Valérie Plante qui est passée par ici en visant centres communautaires et entreprises, dans Chabanel », a indiqué d’entrée de jeu Mme Thuillier.

Et c’est un bilan on ne plus positif que cette dernière a dégagé, 24 mois ans après que Projet Montréal eut pris le pouvoir à l’hôtel de ville et au conseil de l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville.

« On a accompli beaucoup de choses et des changements en profondeur qui donneront des réalisations plus tard. De manière stratégique, on a mis le développement durable au cœur de nos décisions, en mettant à contribution les employés de la ville, la population. On fait aussi  beaucoup de consultations publiques, en impliquant les gens dans la prise de décision. Ainsi, le conseil se déplace deux fois par année (expérience qui se poursuivra, deux districts par année). On a aussi un autre projet qui nous tenait à cœur, le budget participatif, avec des gens appelés à suggérer des projets.  On a tenu des ateliers, des forums; en bout de piste, 19 ont été présentés. Une douzaine de projets seront soumis au vote et on les réalisera (les projets gagnants) par la suite. C’est une autre forme de consultation publique. Une autre démarche, de concert avec la société civile : on va construire un éco-quartier sur le site Louvain. On a créé un Bureau de projet, c’est une première à la Ville, on travaille avec Solidarité Ahuntsic, c’est une avancée notable. Le site n’a pas changé mais le processus a beaucoup évolué.»

Mi-mandat

Élue pour la première fois en 2009, Émilie Thuillier a œuvré durant huit ans, sous deux mandats, dans l’Opposition. Projet Montréal est dans ses gênes depuis la création du parti écologiste de gauche. Elle a même servi d’attachée de presse au cofondateur Richard Bergeron.

« Dans ce rôle, je n’ai jamais été une opposition bête et méchante. J’ai toujours travaillé avec les gens », a-t-elle insisté.

À la municipale de 2017, la conseillère municipale a fait le pari qu’elle pourrait gagner à la mairie de l’arrondissement. Elle a visé juste.

Elle doit maintenant s’occuper non seulement de son ancien district, Ahuntsic, mais de tout l’arrondissement.

« La mairesse a un mandat qui s’exerce partout. Je suis heureuse de travailler dans tous les districts. Ça se passe plutôt bien avec l’ensemble des membres du conseil (deux sont de Projet Montréal, l’un est devenu indépendant et l’autre personne a été élue avec l’équipe de Denis Coderre, maintenant le parti Ensemble Montréal). On est globalement d’accord sur les  principaux  objectifs. Il y a une belle dynamique. Si on fait de la planification stratégique,  tous les élus y contribuent », a-t-elle analysé.

Conseil itinérant Ahuntsic-Cartierville
À la réunion du conseil d’arrondissement de septembre dernier, au parc des Hirondelles, les cinq élus de l’arrondissement, de g. à dr.: Jérôme Normand, Nathalie Goulet, Émilie Thuillier, Effie Giannou et Hadrien Parizeau. (Photo: archives jdv)

Émilie Thuillier est mairesse mais aussi conseillère de la Ville,  membre du comité exécutif, leader adjointe de la majorité et membre du conseil d’agglomération.

Au niveau de la ville, elle est responsable de la démocratie et transparence, des communications et de l’expérience citoyenne ainsi que du patrimoine.

Mère de deux enfants, celle qui a fait une maîtrise en sciences de l’environnement de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) et un bac en géographie à l’Université de Montréal, avoue que la commande est grosse, mais elle savoure pleinement son travail.

« C’est très demandant, a reconnu Mme Thuillier. Je me lève chaque matin mais j’ai envie d’aller travailler et chaque soir j’ai envie de continuer. Mais il faut que je m’occupe de mes enfants et que j’aille dormir.  Les gens ne réalisent  pas à quel point nous sommes occupés : les conseils, réunions, travail de terrain, faire de la représentation et ce, depuis 10 ans », a-t-elle relaté.

Les défis sont nombreux, les dossiers se multiplient, sans compter les chevauchements avec les autres paliers de gouvernement. Mais la mairesse d’Ahuntsic-Cartierville s’estime heureuse de s’appuyer sur une équipe solide.

« Tout est différent à chaque fois. Comme on a une équipe avec beaucoup d’énergie, on sent que l’on va vers l’avant », a-t-elle dit, en soufflant qu’une nouvelle personne vient de se joindre à cette équipe, comme  directrice d’arrondissement. Mais je suis toujours aussi  passionnée,  enthousiaste, avec tous les autres membres du conseil, même de l’opposition ».

 Déjà une longue feuille de route

À la Ville de Montréal, Mme Thuillier a été nommée par le conseil municipal du 22 novembre 2017 vice-présidente de la Commission permanente sur l’examen des contrats, membre du Conseil d’agglomération de Montréal, et leader adjointe de la majorité.

À l’arrondissement, Émilie Thuillier préside les séances du conseil d’arrondissement et le représente au sein des conseils d’administration de la Société de développement commercial (SDC) District Central et de PME MTL Centre-Ouest. Elle est aussi membre du Comité consultatif d’urbanisme (CCU).

Dans l’Opposition, la mairesse d’Ahuntsic-Cartierville a déjà occupé la fonction de présidente de la Commission permanente sur l’examen des contrats, leader de l’Opposition et responsable des enjeux reliés à l’Aéroport de Montréal.

Partie 2 :

Une foule de dossiers dans Ahuntsic-Cartierville.

Vous aimez ce que nous faisons? Pensez à devenir membre du journaldesvoisins.com ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer ces articles

Montez dans le train de l’Histoire

Le Train-Balade reprend du service encore une fois cet été. Depuis dimanche…

De belles découvertes à l’Église de la Visitation

En effectuant des travaux à l’intérieur de l’Église de la Visitation, ce…

La Maison du Meunier rouvrira ses portes cet été

Après deux ans d’attente, les résidants d’Ahuntsic-Cartierville, de même que les touristes,…

Testez vos connaissances des Actualités de la semaine!

Le quiz du journaldesvoisins.com revient pour une sixième semaine! Pour s’amuser et tester…