Les Actualités de la semaine

Abonnez-vous gratuitement ici pour recevoir un courriel de rappel chaque semaine!

Henri-Bourassa/Papineau: virage à gauche refusé…ou pas?

Publié le 15/02/2018
par Christiane Dupont

(Photo: archives jdv)

Une demande de virage à gauche à la sortie du pont Papineau vers Henri-Bourassa Est, transmise par un citoyen du Sault-au-Récollet au 311, et appuyée par d’autres résidants, ne trouve pas beaucoup d’échos auprès du ministère des Transports du Québec (MTQ) si on se fie aux propos d’un porte-parole du Ministère.

Journaldesvoisins.com vous faisait part d’une démarche faite il y a quelque temps par Martin Desmarais pour que le virage à gauche soit autorisé à la sortie du pont Papineau, sur le boulevard Henri-Bourassa vers l’Est.

Les citoyens du Sault ne veulent plus de la circulation de transit qui perdure sur le boulevard Gouin, vers l’Est, dans leur quartier. Les automobilistes arrivant de Laval et voulant aller vers l’Est sur Henri-Bourassa, tournent à droite à la sortie du pont, puis redescendent une rue secondaire et résidentielle tout près pour accéder au boulevard Gouin, et enfin filer vers l’Est.

Mais au ministère des Transports du Québec (MTQ), le dossier est mince et on ne semble pas avoir grand chose à en dire.

Mise à jour de l’arrondissement

On se souviendra que, dans notre précédent article, l’arrondissement avait expliqué où en était le dossier, de son côté:

«Une étude tripartite entre le Ministère des Transports du Québec, la Ville de Montréal et l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville (NDLR: faite en 2006) a été entreprise pour évaluer la circulation dans le secteur Henri-Bourassa/Papineau. De cette étude a été abordé un plan de circulation du secteur Henri-Bourassa/Papineau par les trois parties. Lors de cette même année, l’arrondissement avait envoyé au MTQ une lettre officielle appuyée d’une résolution du conseil d’arrondissement pour une évaluation d’un virage à gauche à cette intersection. Une relance a été faite en 2009. Depuis, l’arrondissement n’a toujours pas reçu de réponse formelle à ce sujet.»

Promenade Fleury

Publicité

Interrogé par journaldesvoisins.com, le porte-parole du ministère des Transports du Québec (MTQ), Martin Girard, a finalement rappelé le jdv après la publication du premier article. D’après M. Girard, le MTQ a signifié, en 2008, son refus quant au virage à gauche à cette intersection pour des raisons de sécurité.

Pourtant, l’arrondissement dit n’avoir jamais reçu de réponse officielle à cette demande.

Qui dit vrai?!

Toujours selon M. Girard, il n’y a rien d’autre au dossier du MTQ depuis ce refus concernant la dite intersection et le virage à gauche vers l’Est;  nulle trace au dossier d’un comité tripartite, ni lettre de relance, tel que précisé par l’arrondissement.

Le logo du MTQ est pourtant bien en évidence sur la page frontispice de l’étude tripartite que l’arrondissement nous a transmise et dont nous avons pris connaissance.

En outre, après quelques recherches, journaldesvoisins.com a également trouvé une résolution du comité exécutif de la Ville de Montréal, votée le 11 janvier 2006, et qui recommande au conseil municipal de l’époque de faire suivre le montant remboursé par le MTQ pour ladite étude à l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville.

«Il est résolu de recommander au conseil municipal: 1- d’approuver le projet de protocole d’entente entre le ministère des Transports du Québec (MTQ) et la Ville de Montréal relativement au partage de 50% des coûts de réalisaton d’une étude de circulation dans le secteur du carrefour Henri-Bourassa/Papineau estimés à 92 246$, taxes incluses; 2- de mandater le Service des infrastructures, transport et environnement pour assurer la mise en oeuvre de ce projet; 3- d’autoriser le maire et la greffière à signer cette entente pour et au nom de la Ville; d’imputer un montant de 41 707$, représentant la portion remboursée par le MTQ, à l’arrondissement de Ahuntsic-Cartierville comme suit (…) Adopté à l’unanimité.»

Comme on peut le constater, le dossier semble un peu dans les limbes au MTQ.

Élimination de la circulation de transit

Pourtant, la question du virage à gauche sur Henri-Bourassa à la sortie du pont Papineau est bel et bien présente dans le document  produit par la firme Tecsult en avril 2006 pour le compte de l’arrondissement, de la Ville-centre…et du MTQ.

Extrait de l’étude de circulation tripartite (arrondissement, Ville de Montréal, MTQ) faite en 2006 par la firme Tecsult, page 10.

«La figure 1 illustre de façon schématique les solutions associées au premier thème. Ces solutions concernent la permission des virages à gauche aux approches nord des carrefours Henri-Bourassa, Fleury et Sauvé avec l’axe Papineau. Cette permission devrait contribuer à éliminer la circulation de transit sur le boulevard Gouin ainsi que les virages en U sur Prieur juste à l’ouest de Papineau.»

Toutefois, dans un dépliant sur l’apaisement de la circulation locale produit par l’arrondissement au bénéfice des citoyens, en 2009, cette «permission» n’est même pas envisagée, ni même mentionnée.

Responsable, ou pas ?

Toujours selon le porte-parole du MTQ, Martin Girard, l’intersection Henri-Bourassa/Papineau est sous la responsabilité de la Ville de Montréal.

Journaldesvoisins.com a demandé à M. Girard pour quelle raison le MTQ avait eu préséance sur la décision du refus (NDLR: refus qui n’a jamais été manifesté à l’arrondissement selon la porte-parole de l’arrondissement), étant donné que du coup, il mentionne que l’intersection est sous la responsabilité de la Ville de Montréal:

«Parce que l’intersection est située à quelques mètres au nord (sic) de l’autoroute» nous-a-t-il répondu.

Évidemment, si l’autoroute devenait un boulevard urbain, comme le souhaitent de nombreux Ahuntsicois, la question ne se poserait plus!

Tout dépend à qui l’on parle…

A contrario, le citoyen  du Sault-au-Récollet, Martin Desmarais  qui a, dans l’intervalle, fait réouvrir son dossier au service du 311 de l’arrondissement, lequel avait été fermé sans autre avertissement, a lui aussi de son côté communiqué avec le MTQ.

Comme on peut le constater, les réponses sont un peu différentes…

Lors d’une conversation téléphonique que Martin Desmarais aurait eue avec un agent technique du MTQ, Yvan Michaud, M. Desmarais aurait appris de l’agent technique que «le Ministère s’adaptera à ce que la Ville de Montréal mettra en place pour ce qui est du virage à gauche au sortir du pont Papineau».

Martin Desmarais s’interroge sur les réponses en provenance du porte-parole du MTQ, par rapport à ce que lui aurait dit l’agent technique, à savoir à qui incomberait la décision de permettre ou non le virage à gauche.
«Pourtant, poursuit-il, en 2015 la ville a choisi d’annuler le double virage à droite, sans consulter le MTQ. Personne ne veut se commettre par écrit et le MTQ est clair (NDLR: l’agent technique): leur service se termine à la ligne du passage piéton de l’intersection.»

Ce dossier pour le moins sybillin est donc toujours à suivre, d’autant que la mairesse de l’arrondissement, Émilie Thuillier, a annoncé très récemment la préparation d’ un plan local de déplacements.