Les clôtures temporaires effondrées dans la partie sud du parc Saint-Simon-Apôtre. (Photo: François Robert-Durand, JDV)

La saga du réaménagement du parc Saint-Simon-Apôtre se poursuit. Cette fois c’est l’entrepreneur qui laisse carrément tomber les travaux. L’arrondissement assure qu’il tient absolument à ce que les jeux d’eaux soient ouverts cet été.

«Nouveau coup de théâtre, l’entrepreneur nous a informés la semaine dernière qu’il abandonnait le chantier», a déclaré la conseillère de Ville de Saint-Sulpice, Julie Roy.

Elle annonçait la mauvaise nouvelle devant un parterre de résidents du secteur médusés lors du conseil d’arrondissement du 5 juin. Celui-ci se tenait au centre des loisirs Henri-Julien, à moins de 10 minutes de marche du parc en chantier. Beaucoup de citoyens des environs venaient s’enquérir de ce qui se passait avec ce parc fortement fréquenté.

L’administration aurait souhaité que ce retrait soit annoncé en novembre, par exemple. Cela aurait donné le temps de trouver une autre entreprise pour terminer les travaux.

L’entrepreneur semble avoir pris tout le monde de court alors qu’il avait repris le chantier quelques jours avant. Les dirigeants de Construction et Excavation MAP 2000 ont écrit aux élus le 25 mai pour leur annoncer leur décision.

À certains endroits, de nombreux sacs à ordures jonchent le parc Saint-Simon-Apôtre. (Photo: François Robert-Durand, JDV)

Le réaménagement du parc Saint-Simon-Apôtre a été lancé en 2021 pour un contrat d’un peu plus de 2,2 millions de dollars. Le parc aurait dû être fin prêt l’été passé.

Il traîne en longueur et, alors que l’entrepreneur faisait exploser les délais, les instances municipales lui ont imposé des pénalités de retard journalières qui ne cessaient de gonfler depuis un an approximativement.

Bien entendu, le chantier sera relancé. C’est la caution qui permettra de trouver et de payer un nouvel entrepreneur. Toutefois, cela ne se fera pas tout de suite. En attendant, la Ville et l’arrondissement ont décidé également de judiciariser le dossier.

«C’est très rare que cela arrive, mais la caution c’est l’assurance des entrepreneurs quand ça va mal. C’est aussi dans ce genre de situation qu’on se rend compte que les autres chantiers vont bien», a relevé Emilie Thuillier, mairesse de l’arrondissement, en entrevue avec le Journal des voisins (JDV).

Travaux inachevés au parc Saint-Simon-Apôtre. (Photo: François Robert-Durand, JDV)

Un espace nécessaire

Situé dans le quartier Saint-Sulpice, le parc Saint-Simon-Apôtre dessert notamment les résidents du secteur Chabanel.

«Le parc Saint-Simon-Apôtre nous obsède tous les jours, les élus et les services. Les délais sont intolérables», a concédé Mme Roy alors qu’elle répondait aux questions de citoyens au sujet de ce chantier interminable.

De larges consultations de la population avaient pourtant précédé les travaux. On promettait un parc avec deux aires de jeu pour enfants agrandies, un jeu d’eau renouvelé, un terrain de soccer naturel remis à neuf…

Certaines parties du parc ont tout de même été terminées. Mme Roy a indiqué qu’il reste de 15 % à 20 % des travaux à finir.

L’année passée, les jeux pour enfants ont pu être utilisés. En hiver, la butte à glisser et la patinoire ont pu être ouvertes.

Les tentatives du JDV de joindre un porte-parole de l’entrepreneur sont restées sans réponse.

 



Restez informé

en vous abonnant à notre infolettre


Vous appréciez cette publication du Journal des voisins? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information indépendante de qualité et d’intérêt public. Toute adhésion faite au Journal des voisins donne droit à un reçu fiscal.

Nous recueillons des données pour alimenter nos bases de données. Pour plus d’informations, veuillez vous reporter à notre politique de confidentialité.

Tout commentaire sera le bienvenu et publié sous réserve de modération basée sur la Nétiquette du JDV.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

La Maison des jeunes Bordeaux-Cartierville ouvre un studio d’enregistrement

Un studio d’enregistrement et de création sonore investit les murs de la…

L’hiver s’en vient, les patinoires aussi

Les températures froides de novembre incitent les citoyens à s’informer des activités…

Six événements à ne pas rater en avril à Ahuntsic-Cartierville

Les événements printaniers de l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville se pointent le bout du nez…

Chantier STM et bruit: «C’est impossible de dormir»

Un chantier de la Société de transport de Montréal (STM), mené pour…