Les élus en compagnie des récipiendaires (Photo: courtoisie de l’arrondissement)

À la réunion du conseil d’arrondissement de novembre, les élus ont souligné l’engagement de quatre citoyens et trois organismes d’Ahuntsic-Cartierville. Leurs représentants ont été invités à signer le livre d’or de l’arrondissement.

Il s’agit de Mme Claude Ampleman ainsi que des représentants de l’Alliance culturelle et du Carrefour d’aide aux nouveaux arrivants (CANA).

Les élu(e)s ont d’abord rendu hommage à Mme Claude Ampleman qui a fondé, en février 1998, le Centre de ressources éducatives et communautaires pour adultes (CRÉCA).

Une noble mission

Mme Ampleman, bien connue dans les milieux communautaires d’Ahuntsic-Cartierville, a dirigé le CRÉCA durant la plupart de ces années (sauf une incursion au cabinet de l’ancienne ministre Diane De Courcy). Elle a pris sa retraite récemment, mais assume actuellement la présidence du conseil d’administration de Solidarité Ahuntsic.

Comme le mentionne le communiqué de l’arrondissement, le CRÉCA a pour mission de développer des ressources éducatives qui répondent aux besoins de la population adulte et particulièrement des personnes socialement et économiquement défavorisées, des analphabètes fonctionnels, des immigrants et des allophones.

Deux fois quarante ans

Aussi, des représentants de l’Alliance culturelle et du Carrefour d’aide aux nouveaux arrivants (CANA) ont également été conviés à signer le livre d’or de l’arrondissement pour souligner le 40e anniversaire de leurs organismes respectifs, une présence significative depuis tout ce temps sur le territoire d’Ahuntsic-Cartierville.

Ainsi, les élu(e)s ont invité Mario Guérin, président de l’Alliance culturelle, et Danielle Lemire, fille du fondateur de l’organisme, ainsi que Hamsa Assi, directrice générale du Carrefour d’aide aux nouveaux arrivants (CANA), à signer le Livre d’or.

Rappelons que l’Alliance culturelle offre à ses membres (notamment) une panoplie d’activités et de conférences toutes plus intéressantes les unes que les autres. On peut d’ailleurs en prendre connaissance sous l’onglet «Le coin communautaire», chaque vendredi ainsi que dans le calendrier du JDV (ici à titre d’exemple).

Quant au Carrefour d’aide aux nouveaux arrivants (CANA), par le biais de rencontres, de conférences et de visites organisées, il offre aux nouveaux arrivants qui le désirent et qui le fréquentent de se familiariser avec leur nouvel environnement montréalais et ahuntsicois.

Rappelons que chaque année, quelques citoyens émérites et organismes représentatifs du territoire ont le privilège de signer le livre d’or de l’arrondissement et de voir leur engagement reconnu. Au cours de la dernière année, selon l’une des porte-paroles de l’arrondissement, Michèle Blais, quatre citoyennes ont été honorées, soit Nathalie Fortin (ex dg du CLIC), l’autrice Yara El-Ghadban, Fanny Chagnon et Claude Ampleman (ex dg du CRÉCA) et deux organismes (pour leur 40e anniversaire), soit l’Alliance culturelle et le CANA.

Vous aimez ce que nous faisons? Pensez à devenir membre du journaldesvoisins.com ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer ces articles

Opération Patrimoine – Maison du Meunier

Peu de citoyens d’Ahuntsic-Cartierville peuvent se targuer de tout savoir sur les…

Jolin-Barrette et l’OQLF ne font pas flèche de tout bois…urbain

Au printemps dernier, Bois Urbain, l’entreprise d’économie sociale et d’insertion professionnelle bien…

Les travaux de construction du REM viendront plus tard

En raison des consignes données cette semaine par le premier ministre François…

Tragédie à Beyrouth: Beaucoup de gens touchés dans Ahuntsic-Cartierville

Après une explosion d’une violence inouïe survenue hier dans le secteur du…