Changement de conteneur de verre au Marché central. (Photo : François Robert-Durand, archives JDV)

Les citoyens pourront continuer à déposer leurs bouteilles et bocaux en verre dans les conteneurs installés à la Place Fleury, dans le stationnement de l’épicerie Metro, et au Marché central, près de la SAQ Dépôt, jusqu’à l’automne 2023. Par la suite, le dépôt volontaire du verre à Ahuntsic-Cartierville devrait s’inscrire dans le système de consigne qui sera mis en place pour tout le Québec.

« Le financement est bel et bien assuré, et la reconduction du projet est assurée également », a confirmé le service des communications de l’arrondissement au journaldesvoisins.com (JDV).

Un contrat de 67 219 $ a été accordé à GFL Environmental Inc. pour poursuivre la collecte et le transport des conteneurs de verre jusqu’au conditionneur 2M Ressources, qui se trouve à Saint-Jean-sur-Richelieu.

« On s’assure avec le Service de l’environnement [de la Ville de Montréal] de continuer le projet afin qu’il n’y ait pas de bris de service », a indiqué Jérôme Normand, conseiller du Sault-au-Récollet, lors du conseil d’arrondissement de décembre.

Il faut savoir que ce n’est pas l’arrondissement qui a lancé l’appel d’offres pour trouver ce sous-traitant. C’est le Service de l’environnement de la Ville de Montréal (SENV), en charge de gérer les matières résiduelles, qui a trouvé l’entreprise récupératrice et qui a signé l’entente.

Le contrat ne sera pas payé intégralement par l’arrondissement non plus. Le SENV devra transférer 13 528 $ à l’arrondissement, auxquels s’ajoutent 9 460 $ issus de la vente du verre depuis le début du projet.

En octobre, Emilie Thuillier, mairesse d’Ahuntsic-Cartierville, avait indiqué au JDV que le travail de recherche d’un entrepreneur pour le transport du verre récupéré était en cours.

Pour rappel, le projet de dépôt volontaire du verre a été mis sur pied sur la suggestion du comité citoyen Verrecycle après le premier budget participatif de l’arrondissement. Il est opérationnel depuis l’automne 2020 et connaît un succès certain. Il aurait permis de récupérer 400 tonnes de verre durant l’année 2021.

Le conteneur de récupération des bouteilles et contenants de verre au Marché central. (Photo : François Robert-Durand, JDV)

Verre : quel avenir?

L’arrimage du projet avec le système de consigne du verre du Québec, qui devrait être lancé le 1er novembre 2023, n’est pas détaillé pour le moment.

Il faut savoir que le gouvernement provincial avait mis en place sept projets pilotes durant l’été 2021, dont celui de l’épicerie Maxi sur l’avenue Papineau, à la frontière est d’Ahuntsic-Cartierville.

Le gouvernement du Québec compte en fait élargir la consigne à tous les contenants de boisson, que ce soit des bouteilles d’eau, de vin ou de spiritueux, ainsi que les cartons de jus et de lait de 100 ml à 2 L.

L’objectif est de trouver le concept le plus efficace pour permettre aux consommateurs de retourner les contenants aux détaillants participants ou bien de les emmener dans des centres ou des lieux de dépôt.

Faire un don au JDV

 

 

Choisissez le montant du don
Autre montant $

$
Montant total
 
Nom et adresse
Informations sur le don
 
  



Restez informé

en vous abonnant à notre infolettre


Vous appréciez cette publication du Journal des voisins? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information indépendante de qualité et d’intérêt public. Toute adhésion faite au Journal des voisins donne droit à un reçu fiscal.

Nous recueillons des données pour alimenter nos bases de données. Pour plus d’informations, veuillez vous reporter à notre politique de confidentialité.

Tout commentaire sera le bienvenu et publié sous réserve de modération basée sur la Nétiquette du JDV.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Crues: l’ouvrage de protection permanent encore retardé

L’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville se tient prêt à faire face aux crues printanières, comme…

Les ratés de la protection de la biodiversité au Québec vus par Martin Patenaude-Monette

Martin Patenaude-Monette, dit Martin PM, est un illustrateur et biologiste de formation.…

Les tournesols de la Prairie Louvain, un projet signature du District Central

Parions que les oiseaux qui survolent le quartier Chabanel se demandent bien…
Cardinal (Blais), Marie-Thérèse Bois de Saraguay

Marie-Thérèse Cardinal, celle qui sauva le Bois-de-Saraguay

Il y a un peu plus d’un an, décédait Marie-Thérèse Cardinal. La…