Les Actualités de la semaine

Abonnez-vous gratuitement ici pour recevoir un courriel de rappel chaque semaine!

Les candidats de la circonscription Maurice-Richard

Gilles Fournelle – Parti Vert

Gilles Fournelle (Photo : jdv – Joran Collet)

Participer concrètement : c’est le pari que s’était donné Gilles Fournelle, candidat pour le Parti Vert du Québec dans la circonscription Maurice-Richard. De l’éducation au transport en passant par la santé, voici ce que le candidat et son parti s’engagent à faire pour la circonscription.

Pour Gilles Fournelle, un père de famille, résidant depuis près de 45 ans dans Ahuntsic, le Parti Vert était un choix « naturel ».

En dressant, avec son fils une liste des façons de participer dans sa circonscription, l’ex-enseignant en réadaptation scolaire décide d’abord de soutenir le Parti Vert en tant que bénévole, puis, en tant que candidat.

« C’est rare en politique qu’un candidat se présente dans une circonscription dans laquelle il habite, pense l’homme de 45 ans. Je ne voulais pas représenter le parti ailleurs, car ça n’avait pas de sens pour moi ».

Fondé en 1984, le Parti Vert du Québec, aujourd’hui dirigé par Alex Tyrell, se distingue par une plateforme très axée sur l’environnement, le développement durable, l’égalité sociale et l’écologie.

  • C’est vraiment un parti écosocialiste, qui se consacre au respect de l’environnement, mais aussi de l’être humain », explique Gilles Fournelle, sensible aux valeurs du parti. « Les politiques sont toujours [envisagées] dans la bienveillance et dans le respect de l’individu et de son environnement », précise-t-il.

Éducation, santé

Concernant les travaux et les rénovations des écoles du territoire, le candidat à la députation de Maurice-Richard endosse la politique du parti visant l’embauche d’une firme externe qui s’occuperait de l’inspection et de l’organisation des travaux.

« Parfois la commission scolaire cache pendant des années des problèmes au niveau de l’air ou de l’insalubrité et ils y vont par priorité », souligne celui qui a enseigné en adaptation scolaire pendant 10 ans.

Gilles Fournelle affirme avoir été témoin du manque de places dans les écoles de la CSDM. « Évidemment, quand on sature les écoles, les ratios ne sont pas respectés. J’ai été payé en surplus parce que mes ratios n’étaient pas respectés », affirme le candidat.

Actuellement, dans les écoles, dit-il, le ratio est d’un enseignant pour 30 élèves; le Parti Vert souhaite le réduire à un enseignant pour 20 élèves dans le but de désengorger les classes.

En santé, le candidat s’engage à étendre l’horaire d’ouverture des CLSC, et à rajouter des cliniques sans rendez-vous.

« Les CLSC doivent être ouverts 24 h, c’est un service complémentaire aux hôpitaux et qui doit être accessible à la population. Ce n’est pas vrai que tout le monde peut suivre l’horaire du 8 h à 16 h », dit-il.

Sujet important, le déménagement du CLSC Ahuntsic au CLSC de Montréal-Nord de la Clinique des jeunes, anciennement située près de l’école Sophie-Barat.

Familier avec ce type de situation, l’ex-enseignant déplore notamment le peu d’accès aux infirmières dans les écoles secondaires, puisque celles-ci ne s’y déplacent plus qu’une journée par semaine.

« Quand il y avait plus de disponibilité dans le CLSC, ça faisait en sorte que les infirmières pouvaient se déplacer dans les écoles et offrir leur service. Là, elles peinent à subvenir aux besoins à même l’établissement », déplore M. Fournelle.

Transport collectif et patrimoine

Gilles Fournelle se dit à l’écoute des demandes des citoyens en matière de transport, notamment d’un autobus sur la rue Fleury d’est en ouest, et sur le dossier du pont Papineau-Leblanc.

« Le pont Papineau-Leblanc dans Ahuntsic, c’est un réel problème, indique-t-il. Je sais qu’Ahuntsic fait partie des quartiers où l’on va limiter la circulation à 30 km/h. Mais ça ne va pas nécessairement désengorger les routes », poursuit-il.

Selon lui, la solution passerait avant tout par une refonte du transport collectif.

« On vise un système entièrement sans privatisation et que l’ensemble des transports en commun soit sous l’entité nationale. Évidemment, il faudrait privilégier l’accès à d’autres stations de métro, plus d’autobus, plus de trains de banlieue », affirme le candidat.

Pour ce qui est du rallongement de la 19, ce n’est pas dans ses projets. Il préfèrerait d’autres alternatives, comme un train à grande vitesse entre les villes.

« Il y a 100 autres alternatives avant d’ajouter des voies d’autoroute. Ça va contre notre philosophie », précise-t-il.

Toujours dans le domaine du transport, le Parti Vert du Québec propose notamment un investissement de 250 $ millions par année pour le développement d’infrastructures cyclables et piétonnières à travers le Québec.

Dans le dossier du patrimoine, M. Fournelle s’engage à donner plus de pouvoir de décision à l’arrondissement, notamment dans le dossier du Fort-Lorette.

« Avec le Fort-Lorette et le site des moulins, ce qui bloque ce n’est pas tant l’argent, mais à quel point il est compliqué de faire reconnaître un site », constate Gilles Fournelle. « Nos deux priorités sont d’investir de l’argent et de démocratiser cette reconnaissance-là », poursuit-il.

« On a un héritage très amérindien, dit-il par ailleurs. On a plusieurs sites, dont le Fort Lorette et le Sault-au-Récollet, qui étaient des endroits assez essentiels dans l’histoire », poursuit Gilles Fournelle. « C’est sûr que ça m’interpelle. Je ne sais pas dans quelle mesure je vais m’impliquer, mais je suis à l’écoute et je travaille là-dessus », conclut le candidat.

Cet article fut publié originalement dans le magazine papier du journaldesvoisins.com de septembre 2018.

Cliquez ici pour le pdf de l’édition spéciale

Ci-dessous, articles individuels du cahier spécial Élections 2018 sur Maurice-Richard

Connaissez-vous la circonscription Maurice-Richard?

Mot de l’éditeur – En route vers le 1er octobre

Marie Montpetit, Parti libéral du Québec

Manon Gauthier, Coalition Avenir Québec

Raphaël Rebelo, Québec Solidaire

Frédéric Lapointe, Parti Québécois

Gilles Fournelle, Parti Vert