Les Actualités de la semaine

Abonnez-vous gratuitement ici pour recevoir un courriel de rappel chaque semaine!

Futur GMF sur FLO et «sans rendez-vous» 1 jour/semaine

Publié le 06/07/2018
par Christiane Dupont

Une nouvelle clinique médicale qui deviendra éventuellement un Groupe de médecine familiale (GMF) avec sept nouveaux médecins généralistes dans Ahuntsic Ouest offrira une journée de «sans rendez-vous» par semaine à la population du secteur, dès la mi-juillet. Cette clinique ouvrira ses portes bientôt sur Fleury Ouest (FLO) à l’ancien emplacement de l’Urgence 241 Ahuntsic, face au parc Tolhurst, laquelle est déménagée sur La Promenade, en décembre. 

Il s’agit peut-être de l’arrivée de médecins à laquelle le ministre Barrette faisait référence récemment, en réponse à une question du jdv, en conférence de presse, il y a quelque temps. 

La nouvelle clinique qui deviendra éventuellement un GMF installera ses pénates à l’emplacement de l’ancienne clinique d’urgence Ahuntsic 241 au sous-sol  (les locaux sont présentement en rénovations). Cette clinique comblera en partie l’absence de services médicaux sans rendez-vous dans Ahuntsic Ouest, à raison d’une journée par semaine, du moins pour l’instant.

La clinique deviendra un GMF dès qu’elle sera en mesure d’assurer tous les services après l’arrivée de sept praticiens.

Le premier médecin ouvrira son bureau dès la mi-juillet; un collègue se joindra à lui en août, et cinq autres à l’automne.

L’ouverture officielle se fera en août; les citoyens en apprendront ainsi plus sur l’organisation de la nouvelle clinique, notamment les services qui seront offerts.

Vraisemblement, pour l’instant, le service de «sans rendez-vous» d’une journée par semaine commencera en juillet. 

«Modèle plus intéressant»

En entrevue avec journaldesvoisins.com, la ministre de la Culture et des Communications, et députée de la circonscription Maurice-Richard (Crémazie), Marie Montpetit, a précisé que ces sept jeunes et nouveaux médecins  auront l’obligation d’avoir des plages-horaires réservées pour recevoir leurs patients en-dehors des rendez-vous ordinaires.

«C’est une très bonne nouvelle!, a affirmé la ministre Montpetit. Il s’agit d’un modèle encore plus intéressant qu’une clinique sans rendez-vous pour les gens du quartier, car les nouveaux médecins auront l’obligation d’inscrire des patients du secteur et que ces derniers auront désormais un médecin de famille.»

Mme Montpetit rappelle que les nouveaux médecins ont, désormais, l’obligation d’inscrire environ plus de 1000 nouveaux patients pour chacun d’entre eux.

Mme Montpetit qui a, de concert avec la ministre et députée de L’Acadie, Christine St-Pierre, poussé à la roue pour convaincre le ministre de la santé, Gaétan Barrette, de la nécessité d’avoir un autre GMF pour le secteur, dit qu’elle-même avait pris cet engagement à son arrivée à titre de députée de la circonscription alaors qu’une autre clinique avait fermé ses portes peu de temps auparavant.

Par la suite, selon Mme Montpetit, Mme Saint-Pierre avait elle aussi pris le même engagement au moment de la fermeture de la Clinique d’urgence Salaberry en septembre dernier.

Les deux députées du secteur ont travaillé fort à ce dossier depuis l’automne dernier, a mentionné la ministre Montpetit.

Et les urgences du week-end?

On se souviendra que la Clinique d’urgence Salaberry n’était pas un GMF. En revanche, elle offrait «du sans rendez-vous» sept jours sur sept, notamment les week-ends. Il y avait également un service de radiographie sur place.

Quant à la possibilité d’avoir du «sans rendez-vous» sept jours par semaine à la nouvelle clinique sur FLO, Mme Montpetit a déclaré: 

«Il faut voir comment le groupe de médecins s’organisera. Ils pourraient offrir le service ultimement, mais je ne veux pas m’avancer là-dessus. Le nouveau modèle exige que les médecins puissent voir rapidement leurs patients. Donc, le premier objectif, c’est que les médecins se rendent disponibles pour leurs propres patients. C’est toujours mieux de voir son propre médecin», a insisté Mme Montpetit.

Les citoyens en apprendront plus lors de l’ouverture officielle, notamment sur les services assurés les soirs et les week-ends par les nouveaux médecins envers les citoyens qui deviendront leurs patients.

Concernant la possibilité qu’un GMF offrant également du sans rendez-vous sept jours sur sept ouvre ces portes dans Bordeaux-Cartierville, au nouveau Complexe médical du Nord-de-l’Île (CMNDI) sur Gouin Ouest, Mme Montpetit n’avait pas de réponse à cette question puisqu’il ne s’agissait pas du territoire de sa circonscription, a-t-elle mentionné.